Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Rapaces empoisonnés à Burdinne - le 23/04/2008 13:08 par   Staff
Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux asbl

lrbpo.gif

Rue de Veeweyde 43-45 - 1070 Bruxelles -
Tél. 02 / 521 28 50 // 0496 / 261 375
E-mail: protection.oiseaux@birdprotection.be
Website: www.protectiondesoiseaux.be


Communiqué de Presse – lundi 21 avril 2008
Rapaces empoisonnés à Burdinne:


Burdinne: Une fouine, deux Buses variables et un Busard des roseaux sont morts empoisonnés après avoir consommé la carcasse d’une poule bourrée d’aldicarbe, un puissant poison contenu dans le Témik, insecticide utilisé notamment par les betteraviers.
C’est un agriculteur de la région qui a découvert les cadavres vendredi soir et a prévenu directement l’échevin de l’environnement de Burdinne, M. Bertrand.
Celui-ci a pris contact avec Hugues Fanal, le Directeur de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux, qui s’est rendu immédiatement sur place.
La position des cadavres et quelques signes distinctifs ont rapidement démontré qu’il s’agissait bien d’un empoisonnement à l’aldicarbe.
La Police de la Zone Hesbaye est descendue sur les lieux pour rédiger un procès verbal et prendre la plainte de la LRBPO.
Le Busard des roseaux était encore vivant lors de sa découverte et il a été conduit au Centre de Revalidation tout proche de Héron où, malgré les soins reçus, il est décédé samedi matin.
A noté qu’une des deux Buses était baguée.
Elle avait été accueillie au CROH de Héron en juillet 2007, alors juvénile, et avait été baguée et remise en liberté en août dernier.
L’aldicarbe est très régulièrement utilisé dans le monde de la chasse pour tuer les prédateurs naturels (renards, mustélidés,
chiens, rapaces, …) et protéger ainsi les perdreaux et les faisans d’élevage lâchés pour le tir.
Il ne fait donc aucun doute pour la LRBPO qu’un chasseur ou un garde-chasse local soit l’auteur de cet acte crapuleux.

LRBPO.

Lire la suite