Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Catastrophe écologique de la Moulouya - le 20/07/2011 10:09 par   Staff
 Communiqué

 Crime écologique à l'Encontre de l'Environnement
et de la Faune  Aquatique de la Moulouya.


Suite aux informations parvenues aux associations de protection de l’Environnement au sujet

de la mortalité alarmantes des poissons le long de la Moulouya, une visite de prospection a

été organisée pour s’enquérir de la situation, déterminer l’ampleur des dégâts

et surtout détecter la source qui a causé ce désastre.


La zone prospectée s’étant de l’ancien pont reliant Berkane à Cap de l’Eau aux ponts Hassan II

reliant Berkane à la ville de Zaïo, ainsi que l’effluent de l’Oued Zabra où sont déversées les
 
eaux résiduaires de l’usine Sucrafor de Zaïo.

Les membres de cette commission ont été frappés par l’ampleur de cette catastrophe réelle qui a
 
touché les diverses espèces de poisson, gisant sur la surface des eaux de la Moulouya.
 
L’enquête auprès des riverains a montré que le phénomène d’intoxication des poissons a eu lieu
 
depuis le 15 Juillet 2011.
 
Certaine brebis qui ont bu l’eau de la Moulouya ont avortée.

Suite à cette enquête et aux différents investigations et la prise des échantillons de l’eau et des

cadavres de poisson, il s’est avéré que l’origine de  cette intoxication est l’usine de la Sucrafor de

Zaïo qui a déversé des produits chimiques toxiques dans la Moulouya en commettant un véritable

crime écologique à l’encontre des écosystèmes aquatiques de la Moulouya en mettant en danger la

santé des populations humaines et animales qui vivent dans la région.

Il a été remarqué également l’absence totale des autorités locales qui ont failli à leur devoir

d’informer la population et préserver la santé publique et la santé animale.

Devant cette situation catastrophique, les associations suivantes :

 

- Association Homme et Environnement de Berkane la déclaration a son fils nominale


Président: M. Najib Bachiri.
 

- Espace de Solidarité et de Coopération de l'Oriental, representé par

le fils du Président: Mohamed Benata.

- Association Chems, pour l'Éducation, la citoyeneté et l'Environnement d'Ahfir, la déclaration a par le

fils du président: Abderrahman Aamrani.

- Association pour le Développement MOBADARA Durable et de Tourisme à Zaio.


1
- Dénoncent et condamnent AVEC CET ACTE énergie abominables
qui a décime les poissons de la Moulouya AINSI Que TOUS les Écosystèmes Aquatiques.

2 - Leur mécontentement sur ​​le silence complice Expriment le des lieux et
les tiennent Autorité des versez responsable versez la Santé et la Sécurité de la population.

3 - La Poursuite Réclament et sanctionner la reponsables des Qui Ont Cause de Désastre Comme le stipules La charte Nationale pour l'Environnement et le
Développement Durable et le Droit constitutionnel et material d'Environnement.

4 - Se félicitent du rôle de la population riveraine et le fils d'interaction Positif et le fils aide précieuse with Les Composantes de la Société Civile.

5 - Mettent en garde les responsable de CE Désastre, de répéteurs de tél acte Comme ça
Été Le Cas DEPUIS 1980.

6 - S'engagent de poursuivre l'action de verser Découvrir les reponsables
Qui Ont Causé this catastrophe et les poursuivre devant la justice.

Le Lundi 18 Fait Juillet 2011

Signataires:

Association Homme et Environnement de Berkane

Espace de Solidarité et de Coopération de l'Oriental

Association Chems, pour l'Éducation, Citoyenneté et la l'Environnement d'Ahfir

Association pour le Développement MOBADARA Durable et de Tourisme à Zaio

 

 

5050C7D1-764F-4E71-A9A7-7DA259433932.jpg

Cadavre de poissons flottant le long de la Moulouya
le 18/07/2011


00A9998D-7872-4D34-A3A7-45B19A4E1C1A_8E97E1AC-050C-4E24-BC1E-8BD3300699D6.jpeg
 

Les enfants des riverains récupèrent les poissons morts ou agonisant

pour les consommer avec leur famille ou les vendent à d’autres personnes.

 

Malheureusement  ces poissons sont toxiques pour leur santé !

 

 

Source: Oujdaesco.