En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Les trophées de la nature ASPAS 2008 - le 06/02/2009 18:34 par Staff

Les trophées de la nature
ASPAS 2008


Communiqué de Presse 05-02-2009



Comme chaque année, l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) a le privilège de décerner les trophées de la nature.
Attribués suite aux votes des adhérents de l’association, ces trophées récompensent les efforts de certains en matière de protection de la nature (Trophée de plume) et condamnent les actes écologiquement dommageables d’autres (Trophée de plomb).


LE TROPHÉE DE PLOMB 2008 est attribué à Monsieur le curé de Cluny, pour avoir béni les chiens déterreurs lors du scandaleux championnat de vénerie sous terre qui se déroulait en mai dernier sur la commune de Cluny et de ses environs.
Pourtant on aurait pu penser que le rôle d’un homme de religion consiste à prôner la non violence et le respect de la vie.
Mais ce fut loin d’en être le cas.
En bénissant les chiens des chasseurs, le curé a cautionné une pratique cruelle et barbare détournée en une stupide «compétition sportive».
Il a sans doute mal compris St-François d’Assise, remarquable ami des bêtes ...

Dans un pays où les lois de protection de la nature sont quotidiennement bafouées, certains s’efforcent de défendre efficacement la nature et une écologie responsable.

L’ASPAS a ainsi le plaisir de remettre le TROPHÉE DE PLUME 2008 à Jean-Marie Ouary (guide naturaliste) et à tous les bénévoles de l’association Mille-Traces, pour leurs différentes actions en faveur de Canis lupus dans le Vercors, directement mis en cause le 22 août dernier.
En application du protocole loup et de l’arrêté ministériel, un arrêté préfectoral de tir de loups a en effet été autorisé dans la Drôme, suite à des attaques sur un troupeau.
Cet arrêté a été pris alors que - on le sait maintenant - tous les moyens de protection du troupeau (conditions essentielles pour autoriser un tir) n’avaient pas été réunis…
Heureusement, les tirs n'ont pas abouti cette fois-ci ! Encore une injustice envers le grand canidé à cause de la pression des lobbies.

Puisque les représentants politiques engagés pour défendre la nature sont rares, les associations telles que l’ASPAS se doivent de dénoncer les atteintes à la biodiversité, à notre environnement et ce dans l’intérêt de tous.

Les trophées, mis sous cadre, sont envoyés ce jour aux lauréats.

Source: Aspas.

Lire la suite