En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Mygale abandonnée à Ixelles… - le 23/07/2008 18:46 par Staff
Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux asbl

Rue de Veeweyde 43-45 - 1070 Bruxelles -
Tél. 02 / 521 28 50 // 0496 / 261 375
E-mail: protection.oiseaux@birdprotection.be
Website: www.protectiondesoiseaux.be

Communiqué de Presse – mercredi 23 juillet 2008


Une Mygale… abandonnée !

Cette charmante araignée d’une dizaine de centimètres a été découverte par hasard dans un appartement du Square des Nations, à Ixelles.
Les anciens locataires ayant plié bagages, ils ont vidé l’appart tout en omettant, probablement volontairement, un petit vivarium contenant une mygale.
La porte principale de l’appartement étant restée ouverte, un voisin a découvert l’animal, non sans surprise, avant de contacter la police. L’animal a été confié au Centre de Revalidation d’Anderlecht.

Photo: LRBPO


NAC: des animaux de compagnie parfois bien étranges…

 

Les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) font malheureusement fureur dans notre pays.
Parmi ceux-ci, Iguanes et autres lézards, serpents, scorpions et araignées se retrouvent par milliers dans des maisons ou des appartements. Il est important de rappeler que, outre le fait que ces animaux n’aient absolument rien à faire en captivité, certaines espèces détenues peuvent s’avérer particulièrement dangereuses et que les accidents ne sont pas rares.

Les NAC représentent actuellement un commerce juteux et certains magasins spécialisés ou éleveurs privés n’hésitent pas à vendre n’importe quoi à n’importe qui.
La plupart du temps, les acheteurs ne possèdent que fort peu d’informations par rapport à l’animal qu’ils viennent d’acquérir.
Ils ne savent parfois même pas à quelle espèce appartient leur animal.
Les soins prodigués sont insuffisants, la  nourriture souvent inadéquate.
Outre les accidents potentiels, beaucoup de ces animaux souffrent de mauvais traitement, de sous-alimentation, de stress et de maladies diverses.
Certains meurent, d’autres sont purement et simplement abandonnés dans un coin, une poubelle ou lâchés dans la nature.

Hugues FANAL
Directeur

 

Lire la suite