En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Le Walckiers nouvelle menace: Infos ou intox ? - le 13/05/2012 09:41 par   Denis_Salmon

 


 Walckiers à Schaerbeek gravement menacé par un projet soutenu par le cabinet de la Ministre ECOLO de l'Environnement !

 

8 / 5 / 2012 - Nouvelle menace sur les zones vertes de haute valeur biologique: info ou intox ?

Des rumeurs font état d’une nouvelle menace potentielle pour les zones vertes de haute valeur biologique et celles-ci, si elles s’avèrent fondées, ressemblent fort à une mesure de rétorsion vis-à-vis du combat mené par les associations de défense de la nature, dont la CEBE, dans le cadre du projet Walckiers. Pour rappel, celui-ci consistait en de gigantesques travaux (déblais et remblais) et en des défrichages et abattages importants pour implanter la promenade verte ainsi qu’une plaine de jeux. 


Cette nouvelle menace consisterait en la modification des prescriptions mêmes de la zone verte de haute valeur biologique. 

Actuellement, ces prescriptions sont les suivantes: «Ces zones sont destinées à la conservation et à la régénération du milieu naturel de haute valeur biologique en ce qu'il abrite des espèces animales et végétales rares ou qu'il présente une diversité biologique importante.

Ne peuvent être autorisés que les actes et travaux nécessaires à la protection active ou passive du milieu naturel ou des espèces.» 

La modification proposée serait aussi que les actes et travaux nécessaires « à la réalisation du maillage vert » pourraient également y être autorisés. 

Le maillage vert est défini dans le PRAS comme étant un «Principe d'aménagement écologique, social et paysager des espaces publics et privés dont l'expression se traduit dans les objectifs du P.R.D. ou ses instruments de mise en œuvre et qui vise à:

1) créer ou améliorer une continuité entre les espaces verts par des plantations, des espaces de promenade ou tout couloir vert;
2) assurer une répartition spatiale et fonctionnelle (récréative, paysagère, écologique et pédagogique) adéquate des espaces verts tenant compte des besoins des habitants et de l'écologie urbaine;
3) établir une continuité entre des zones centrales et les zones de développement de la nature par des zones de liaison.» (in http://urbanisme.irisnet.be/ - Glossaire des principaux termes utilisés dans les prescriptions urbanistiques).

Si cette modification devait se concrétiser, elle mettrait sur un pied d’égalité la protection active ou passive du milieu naturel ou des espèces avec, p.ex., une plaine de jeux (du moins si la répartition spatiale et fonctionnelle (dans ce cas «récréative») le justifierait). 

En gros, le projet Walckiers passerait comme une lettre à la poste, au détriment de l’intérêt naturel de l’unique zone verte de haute valeur biologique de Schaerbeek. 

Pire, cela mettrait en péril toutes les zones vertes de ce type dans toute la Région de Bruxelles-Capitale.

Sur simple justification de réalisation du «maillage vert», tous les aménagements seraient permis. Toujours selon ces rumeurs, cette modification passerait dans le cadre du «PRAS démographique», soutenu par l’actuel Gouvernement régional (coalition PS-Ecolo-CdH-VLD-CDNV-Groen).

Ce PRAS démographique a déjà fait couler beaucoup d’encre et ne fait pas vraiment l’unanimité (voir à ce propos ce qu’en pense, p.ex., Inter-Environnement (http://www.ieb.be/PRAS-demographique-Clash)). 

Espérons que ces rumeurs ne soient pas fondées et que cela soit vraiment de l’intox.

Nous devrions être (malheureusement ?) rapidement fixés car ce projet de PRAS démographique devrait être mis à l’enquête publique dans un proche avenir.

Peut-être aussi qu’un ministre ou un secrétaire d’état, soucieux du devenir d’une nature «un tant soit peu» sauvage, prendra ses responsabilités et empêchera qu’une telle modification passe. 

A suivre comme on dit !

 
Source: CEBE.
 

Lire la suite