En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Notre Dame des Landes - le 03/12/2014 12:44 par   Denis_Salmon

logos_cp_fne.jpg

Communiqué de presse
Mardi 25 novembre 2014

Notre-Dame-des-Landes: renforçons le pot de terre contre le pot de fer.

Alors qu’elles bataillent juridiquement contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, France Nature Environnement et ses associations membres et alliées ont décidé de solliciter l’aide du citoyen par le biais du financement participatif. Ce dispositif permet de renforcer le mouvement écologiste dans ce qui ressemble à un combat assez inégal. Explications

Dévastateur pour l’environnement, techniquement non justifié et extrêmement coûteux, le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes constitue un vestige des politiques d’aménagement des années 60 et 70, une époque où le droit de l’environnement n’existait même pas. À l’heure de l’urgence écologique, il entraînerait la destruction d’un bocage très bien préservé situé entièrement en zone humide et comprenant plus de 100 espèces protégées différentes.

Les associations France Nature Environnement, Bretagne Vivante - SEPNB, la Coordination Régionale de la LPO Pays de la Loire, FNE Pays de la Loire, Eau et Rivières de Bretagne et SOS Loire-Vivante – ERN France ont engagé des recours juridiques contre les autorisations délivrées par le préfet de Loire-Atlantique pour mettre fin au massacre de la biodiversité auquel conduirait la réalisation du projet.

Empêcher ensemble le sacrifice d’une zone humide d’exception

Ces recours ne seront pas jugés avant le premier trimestre 2015 au plus tôt et ils réclament de notre part l’engagement des moyens financiers conséquents.

Denez L’Hostis, président de France Nature Environnement : « Cet appel au soutien des citoyens est une nécessité car les partisans du projet disposent de moyens bien plus importants que ceux dont disposent les associations. Nous invitons tous ceux qui sont scandalisés par ce projet à soutenir notre démarche. En engageant une action collective, nous augmentons nos chances de réussite.».

Source:  Bretagne Vivante.

Lire la suite