En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
Cruiser: FNE espère un déblocage du dossier - le 19/06/2009 13:16 par staff
 

Communiqué de presse – Vendredi 19 juin

Cruiser : FNE espère un déblocage du dossier

Aujourd’hui, lors de la réunion du comité de suivi du Cruiser, sera dressé, en présence de Michel Barnier, le bilan d’une année d’utilisation de cet insecticide dangereux pour les abeilles. Sur la base de ces conclusions, le Ministre de l'agriculture décidera si son autorisation sera renouvelée ou non en 2010. FNE a choisi ce jour important pour régler sa dette de 3 000 € à Syngenta, fabricant du Cruiser, et relancer sa pétition.

Ce vendredi, l’administration doit présenter un bilan du suivi 2008/2009 lors de cette réunion du comité de suivi posthomologation du Cruiser. La présence de Michel Barnier en fin de réunion pourrait augurer l'annonce du retrait de l'autorisation de ce produit reconnu dangereux pour les abeilles et dont l'impact réel reste à ce jour mal évalué.

Rappel des faits

En décembre 2008, FNE avait vivement critiqué le renouvellement de l’autorisation du Cruiser pour l’enrobage des semences de maïs, alors que le protocole de suivi mis en place n’avait en rien démontré son innocuité vis-à-vis des abeilles.
Suite à la suspension d'autorisation de ce produit par l'Allemagne, FNE a déposé une requête devant le Conseil d'Etat. La fédération a été condamnée à régler la somme de 3 000 € à la société Syngenta, productrice du Cruiser. Une procédure sur le fond (recours en annulation) est toujours en cours auprès du Conseil d’Etat.

Près de 40 000 signatures recueillies

Fin 2008, FNE a également lancé une pétition pour demander l’interdiction immédiate de cet insecticide. Plus que jamais mobilisée pour que l’autorisation de ce produit ne soit pas renouvelée l’an prochain, FNE diffuse à nouveau sa pétition, qui a déjà recueilli près de 40 000 signatures.

Les pollinisateurs toujours en danger

Pour Claudine Joly, chargée du dossier à FNE : « Les pollinisateurs sont en danger. Même si les pesticides ne sont pas l’unique cause de leur déclin, nous devons pour les sauver mettre toutes les chances de notre côté, et donc stopper impérativement l’utilisation de produits qui, comme le Cruiser, sont officiellement reconnus dangereux pour les abeilles. »

Signez la pétition pour l’interdiction immédiatement du Cruiser et la réduction de moitié de l’usage des pesticides en France :

http://www.fne.asso.fr/fr/actualites/petitions.html

FNE sera représentée par Claudine Joly, qui sera disponible en sortant de réunion vers 17h30 pour répondre aux questions des journalistes.

Lire la suite