En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Forum » mammalogie » petit traité de chasse
 
 
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...

Forum - mammalogie - petit traité de chasse


Nombre de membres 104 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 

actif  Sujet n° 411

le 02/10/2012 @ 17:48
par marcantigroccs

marcantigroccs

2 messages

http://livre.fnac.com/a1260180/Frederic-H-Fajardie-Petit-traite-de-la-chasse-par-un-de-ses-detracteu rs Frédéric H. Fajardie (né le 28 août 1947 à Paris et décédé le 1er mai 2008 à Paris) est un écrivain et scénariste français.Fajardie grandit dans la librairie parisienne de son père où il lit de très nombreux romans et nouvelles. Dès l'âge de seize ans, le marxisme devient le repère de sa vie. En 1968, acquis aux idées gauchistes, il milite à la Gauche prolétarienne et dès le mois de mai 1968 il veut devenir le premier militant « engagé » à écrire des romans noirs et si possible à en pervertir le style.Il publie son premier roman noir Tueurs de flics, en août 1979, il s'agit d'une adaptation très libre de l'Orestie, un mythe de la Grèce antique. Il est à l'origine d'un nouveau genre littéraire, le néo-polar. Il est reconnu dès cette époque par le critique Max-Pol Fouchet.À partir de 1986, il commence à publier des romans de facture plus classique, collection dite « blanche », mais continue son œuvre dans le roman noir. En 1989, il est reconnu par le critique Renaud Matignon.Réfractaire aux étiquettes et aux ghettos, il n'apprécie pas le socialisme mitterrandien, contre lequel il écrit en 1993 Chronique d'une liquidation politique.En 1998, il est reconnu par le critique Bernard Frank et participe à l'émission littéraire Le Cercle de minuit.Il parraine le Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras.Pour Fajardie, le polar et le roman noir sont le meilleur moyen d'explorer l'envers de la société contemporaine. Dans son œuvre, où l'esprit chevaleresque de ses personnages s'oppose à la médiocrité contemporaine, son gauchisme politique de façade se conjugue avec des valeurs plutôt aristocratique, telles : l'honneur, la fidélité et souvent la fraternisation par-delà les oppositions idéologiques ou historiques.Ses œuvres, dans leur versions publiées aux éditions NéO (reprises ensuite par La Table ronde), sont illustrées par des couvertures dessinées par Jean-Claude Claeys. Elles restituent à merveille la sombre atmosphère urbaine, la violence et la désillusion qui se mêlent dans l'œuvre de Fajardie.(Source Wikipédia)
MA
Rectifié par marcantigroccs le 03/10/2012 @ 09:35
  Ecrire à marcantigroccs
Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum