En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Forum » mammalogie » Blaireaux en danger !
 
 

Forum - mammalogie - Blaireaux en danger !


Nombre de membres 102 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 

clos par  le //  Sujet n° 263

le 11/05/2011 @ 09:20
par Denis_Salmon

Denis_Salmon

317 messages

BLAIREAUX en Danger  !

 

DownloadedFile.jpeg


Nous avons lu sur internet qu'une association va organisée une journée découverte du déterrage du blaireau.
Elle aura lieu le 4 juin 2011  (Côte d'Or - France).

Un appel est aux associations  suivantes afin d'empêcher les massacres de ces mustélidés:

Action Nature - Agir pour l'Environnement - Alsace Nature - Association de Protection et Initiation à l’Environnement - Association Ornithologique et Mammalogique de Saône et Loire (AOMSL) - Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) - ATHENAS (Centre de sauvegarde de la faune sauvage en Franche-Comté et Bourgogne Est) - Autun Morvan Ecologie - AVES France - Centre d'Hébergement et d'Étude de la Nature et de l'Environnement (CHENE) - CLAM (Collectif Libération Animale de Montpellier) - Collectif Anti-Corrida de Fréjus - Comité de Liaison des Associations pour l'Environnement et la Nature de Côte d'or (CLAPEN 21) - Comité de Vigilance et d'action pour le bien-être Animal - Comité Départemental de Protection de la Nature en Saône-et-Loire (CDPN 71) - Comité Écologique Ariégeois - Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères (CPEPESC Franche Comté) - Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature en Saône et Loire (CAPEN 71) - Convention Vie et Nature - Fédération Allier Nature - Fédération Doubs Nature Environnement -Fédération Jura Nature Environnement - Fédération régionale Franche- Comté Nature Environnement - Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) – FERUS - Fondation Brigitte Bardot - Fondation Ligue française des droits de l'animal - Groupe d'Étude des Mammifères de Lorraine - Groupe d'Etude et de Protection des Mammifères d'Alsace - Groupe Mammalogique Normand - Groupe Mammifères de Nature Midi- - IDAE - LPO Franche-Comté - MELES - Meuse Nature Environnement - Mouvements des Écologistes Indépendants - Nature Environnement 17 - OUSIA, être(s) humain(s) sur la Terre - Passion Mammifères - Rassemblement Anti-Chasse (RAC) - Robin des Bois - Saône Doubs vivants- Sundgau vivant - Serre Vivante - Société d’Encouragement pour la Conservation des Animaux Sauvages (SECAS) - Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM) - Société Nationale de Protection de la Nature - Veg'Asso – Les Verts ...

Pourriez- Vous écrire à Madame  Anne Boquet, Préfète de la Côte d'Or afin qu'elle prenne des mesures contre cette journée ?

Adresse postale:

Madame Anne Boquet
Préfète de la Côte d'Or
55, rue de la Préfecture
21041 Dijon Cédex

Mail:
pref-reglementation(a)cote-dor.gouv.fr



Nous vous remercions pour votre soutien.

 

 

 

 

 

 

Ecrire à Denis_Salmon
sujet clos Haut  

Réponse n° 1
--------
le 16/05/2011 @ 12:02
par DNE

Anonyme

visiteur

Bonjour,

Votre information nous a été transmise par la Maison de l'Environnement de Franche-Comté. La fédération Doubs Nature Environnement soutient votre action.

Associativement

Rachel Baverel, responsable pole EEDD

Fédération Doubs Nature Environnement

7 rue Voirin 25000 Besançon

clos par  le // Haut  
Réponse n° 2
--------
le 18/05/2011 @ 12:26
par JOSI

Anonyme

visiteur

Bonjour,


 Nous n'avons pas été informés de cette"manifestation".

Où et quand a-t-elle lieu?

Qui organise?

Il y a trois ans un championnat de France de déterrage de blaireaux avaient déjà eu lieu à Cluny contre lequel les associations de protection de la nature s'étaient mobilisées.

Merci pour vos infos.

Nous sommes prêts à faire des courriers au Conseil Régional et à la Préfecture, préparer une pétition que nous passerons sur notre site et prévoir une manif.
Le blaireau est déjà lourdement impacté en Côte d'Or par le massacre perpétré contre  lui à cause de la brucellose.


Cordialement

Josiane Caron
CLAPEN 21
http://www.clapen21.fr
clapen21arobaseorange.fr
Ecrire à JOSI
clos par  le // Haut  
Réponse n° 3
--------
le 18/05/2011 @ 17:25
par Christophe

Anonyme

visiteur

Bonjour,
J'ai trouvé un site de chasse qui relaye l'info
http://www.jeuneschasseursdefrance.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=530&I temid=31

Par contre, il semble que les asso de vennerie sous terre aient appris à être discrètes, car la journée annuelle est déjà passée : 

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/tulle/les_blaireaux_traques_dans_leurs_terriers@CARGNjFdJS sBERoDBBg-.html

L'article se termine ainsi : "Les prises ont ensuite été rassemblées avant d'être définitivement enterrées, cette foi, avec de la chaux vive. L'année prochaine, cette chasse souterraine s'effectuera à Saint-Ybard. "


Nous avons donc tout intérêt à rester vigilants pour l'année prochaine !

Aves France.
Ecrire à Christophe
clos par  le // Haut  
Réponse n° 4
--------
le 18/05/2011 @ 19:01
par Staff

Staff

visiteur

Bonsoir,


Ce sont deux préfectures différentes.

Donc, nous continuons l'action.


A SUIVRE.
Ecrire à Staff
clos par  le // Haut  
Réponse n° 5
--------
le 03/06/2011 @ 13:44
par Thierry_GROSJEAN

Thierry_GROSJEAN

visiteur


Logo_CAPEN_1.jpg

T.GROSJEAN 
Président                                                                   Le 3 juin 2011

Communique

              
HALTE AU DETERRAGE DES BLAIREAUX EN CÔTE D’OR !



 L’association des jeunes chasseurs de Côte d’Or (ANJC 21) organise, le 4 juin prochain, une journée intitulée «  découverte du déterrage des blaireaux ». Cette chasse cruelle (1) vient après deux années ( 2009/2010) de massacres des blaireaux au prétexte d’une lutte contre la tuberculose bovine : 3250 blaireaux exterminés en Côte d’Or (2) soit l’éradication d’une espèce. En pleine année de la biodiversité !   Il n’y a même pas le prétexte d’une « utilité publique » dans cette chasse, juste le « plaisir » barbare de traquer et de tuer, tout en saccageant les sites. Le blaireau ne menace en rien les exploitations agricoles, ni la santé publique.  Par contre le blaireau est inscrit à l’annexe 3 de la Convention de Berne, il fait partie de notre patrimoine naturel. Sa dynamique de population est très lente, et, en cette période de sécheresse, tout prélèvement supplémentaire après le massacre autorisé par la Préfecture, entrainera un risque de disparition locale de l’espèce. Ceci allant à l’encontre des engagements de la France en matière de protection de la biodiversité.  Mais à un an de la présidentielle, le gouvernement cherche manifestement à s’attirer par tous les moyens les voix des chasseurs (3) et ses représentants régionaux se taisent. Y compris quand les chasseurs manifestent contre Natura 2000. Les associations de protection de la nature, qui défendent, elles, l’intérêt public appellent : à interdire cette manifestation et à abolir le déterrage ( vénerie sous terre ) à classer le blaireau en espèce protégée
Elles appellent les représentants de l’Etat à mettre en cohérence leurs déclarations en faveur de l’environnement et de la biodiversité avec leurs actes…et leur silence complice.



L’animal est traqué par des chiens qui l’acculent au fond du terrier. A l’aide de pelles, il est extrait à la pince, tué à l’arme blanche, éviscéré. Paiement de 10 euros par animal présenté…
Réponse du 14 février 2011 à la lettre ouverte de la CAPEN du 5 janvier 2011 à la préfecture ( 530 autopsiés, 19 animaux porteurs, soit 4% ) – Arrêtés du 4 mars et 31 mars 2010. Une représentante de la fédération de chasse vient même d’être nommée par la Préfecture au Conseil Economique Social et « Environnemental » ( CESER)…au titre de l’environnement !

Infos et contacts :  

http://www.clapen21.fr

http://www.meles.fr
http://www.aspas-nature.org
http:// 
www.aspas-nature.org pétition
http://www.abolition-deterrage.com
http://cpnbrabant.eu

 Pour joindre la préfecture : 
http://
www.bourgogne.pref.gouv.fr

Source: Clapen21.


Ecrire à Thierry_GROSJEAN
clos par  le // Haut  
Réponse n° 6
--------
le 06/02/2013 @ 00:53
par mPeEeNoZEVEWzRyMBoB

Anonyme

visiteur

Ces photos me ranpelle aussi de bien beaux souvenirs dans les bois de Brussey dans les années 1990 à l'époque des centres de vacances de la maison de la nature !

Certaines semaines, tous les enfants en vacances à la maison de la nature voyaient les blaireaux au moins une fois dans la semaine à moins de 10 mèttres : émotion garantie !

Chaque soir, un animateur accompagnait  de 3 ou 4 enfants entassés dans L allait à l'affut.

La mise en condition commentait avant de partir : vêtements sombres et non synthétiques, manches longues contre les moustiques, les conseils fusaient pour avoir une chance d'observer les blaireaux.

Je me souviens de la tension qui montait dans la voiture, puis lors de la marche d'approche a pas de sioux jusqu'au moment ou nous atteignons le poste d'affût.

Les quelques minutes étaient nécessaires pour que chacun trouve une position confortable dans laquelle il faudrait rester tout le temps de l'afffût.

Arrivait alors l'heure des merles , puis, la pénombre, sous le bois d'épicéas, devenait plus épaisse.

Les yeux rivés sur les gueules des terriers nous croyons voir quelques choses, mais non, rien.

Et puis soudain, un museau rayé pointait puis disparaissait avant de répparaétre encore timidement puis redisparaissait a y est, ils nous ont senti, ils ne sortiront pas, mince alors, on a fait trop de bruit, satanés moustiques, et puis tout à coup fracas de feuilles mortes, grognements, cris de poule d'eau, bruyants grattages, ce2lins affectueux ou castagnes fraternelles, 1, 2, 3, 4, 5, jusqu'e0 8 blaireaux sortaient du terrier et restaient jouer sous nos yeux : courses poursuites, empoignades, roulades, galipettes, tout à dans un vacarme silencieux qui pouvaient durer de longues minutes.

Nous attendions alors que tout ce petit monde s'en aille en foreat pour nous éclipser aussi discrètement que possible, les muscles engourdis, des fourmis dans les jambes et des images pleins la tête.

La tension retenue jusque  s'échappait en fous rires à notre retour dans la voiture

clos par  le // Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum