En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Poster une réponse
 
 
 
    Imprimer la page...

Poster une réponse

Je vous remercie de prendre le temps d'écrire ce message.

Votre nom (ou pseudo) :
Votre courriel :
Montrer aux visiteurs votre adresse Courriel :      
Note : l'adresse Courriel utilisée est protégée contre le SPAM.

S'abonner à ce fil de discussion :      

Vous répondez à denis_salmon qui a écrit :

 

Bonjour,

Nous avons reçu une réponse de Monsieur Borsus - Ministre de la Région Wallonne

concernant les collets à arrêtoir.

Voici sa réponse:

Réf : WB/Chef Cab A/PP/MC/ASM/

 

 

Monsieur,

 

J’ai bien reçu votre courriel du 21/04/2020. Il a retenu toute mon attention.

 

Je vous remercie d’avoir partagé votre sentiment sur l’utilisation du collet à arrêtoir.

 

A cet égard, je tiens à vous préciser que ce piège est autorisé en Région wallonne de façon très restrictive et dans des conditions très précises afin de limiter les dommages importants aux élevages et à la faune sauvage (cfr. art. 13 de l’AGW du 18/10/2020 relatif à la destruction de certaines espèces gibiers). 

 

Seuls les gardes assermentés et les titulaires de droit de chasse peuvent utiliser ce moyen de capture et ce, après avoir obtenu une autorisation spécifique auprès du Département de la Nature et des Forêts.

 

En outre, dans le but d’éviter la capture d’autres espèces que le renard, espèce visée par ce moyen de piégeage, la mise en œuvre de ce type de collet doit également répondre à des normes bien définies : arrêtoir obligatoire, ouverture minimale du collet, dispositif permettant les mouvements de l’animal pris au piège, obligation de relever le piège dans la matinée et obligation de relâcher tout autre animal. 

  

Comme vous pouvez le constater, il existe un cadre législatif suffisant, me semble-t’il, permettant de garantir une utilisation de l’engin appropriée à l’éthique et au bien-être animal.

 

Restant pleinement à votre écoute, je vous prie de croire, Monsieur, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

 

 

  Willy BORSUS

  Vice-Président et Ministre de l’Economie, du Commerce

  extérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du Numérique,

  de l’Aménagement du territoire, de l’Agriculture, de

  l’IFAPME et des Centres de compétence

 

 


cool wink biggrin smile frown eek mad confused rolleyes tongue cry

Règlement Général sur la Protection des Données

Conditions d'utilisation de vos données personnelles.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées uniquement dans le cadre de ce site, pour permettre de me recontacter. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos données, veuillez consulter nos Mentions Légales et contacter le Webmestre du site.

J'accepte :    

Recopier le code :