Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Radio Fréquence Terre

Dossier Blaireaux

dossier_feuilletables.jpg

Affiche Renards

affiche_renards.jpg
Télécharger l'affiche
au format A4

Webmaster - Infos
Recherche
Recherche
Nouvelles
Les nouvelles actives sont postérieures au 14/20/1003
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les Archives des nouvelles
Nature à l'Ecole - par Denis_Salmon le 20/10/2014 @ 11:48

NATURE à  l'école

promenades.gif

Nous avons décidé de lancer une nouvelle action " Nature à l'école".

Nos Animations sont payantes et chaque enfant recevra la "Carte CPN".

Ces animations seront organisées dans les Communes suivantes:

Anderlecht, Forest et Uclle.

Nous disposons d'une assurance pour un nombre limite de 15 enfants.

Le prix est fixé à 1 euro par enfant.

Pour plus d'informations écriver nous:

secretariat@cpnbrabant.eu

Denis Salmon

Président


Action CANNELLE - par cpn le 15/10/2014 @ 12:13

ACTION CANNELLE

ours.jpeg

Cannelle, ourse des Pyrénées a été tuée, le 1 novembre 2004, lors d'une battue aux sangliers.

Cela fait dix ans qu'elle a quitté les Pyrénées et qu'elle est irremplaçable pour le monde sauvage.

Les associations demandent à l'Etat français de respecter ses obligations

vis à vis de l'Europe.

Afin de manifester votre soutien pour la cause des ours des Pyrénées:

Pourriez- vous envoyer un ours en peluche à cette adresse ?

Adresse:

Ministère de l'écologie

Hotel de Roquelaure

246, boulevard Saint - Germain

75700  Paris

France

Nous vous remercions d'avance.


INOS NATURE JUNIOR N°5 - par cpn le 03/10/2014 @ 09:06

CONNAISSANCE & PROTECTION DE LA NATURE DU BRABANT

17,rue du Charme - 1190 Bruxelles

Bruxelles, Vendredi 3 Octobre 2014

INFOS NATURE JUNIOR N°5

10701954_856994087646486_3618858141715103601_n.jpg

Octobre- Novembre - Décembre 2014

Notre journal fête son premier anniversaire.

Il est gratuit pour les établissements scolaires et pour les membres de notre association.

Pour plus d'informations:

http://www.cpnbrabant.be/revuelibre/infosnaturejunior5/index.html

Denis Salmon

Président


Action CAP LOUP - par cpn le 29/09/2014 @ 11:30

Les courriers de CAP Loup à Libération et à Politis

Cap_loup.jpeg

 

 

Lettre ouverte du 25 septembre 2014

A l’attention de Laurent Joffrin, Directeur de la rédaction de Libération/ 

A l’attention de Denis Sieffert, Directeur de la rédaction de Politis

Monsieur,

Libération/Politis a publié le 18 septembre dernier/le 20 septembre dernier un article intitulé «L’impact des loups»/

«Ils vivent avec l’angoisse du loup».

Nos associations ont été interpellées par la teneur de cet article.

En effet, le sujet a été traité de façon très partisane et parcellaire, sans rendre compte de la réalité du dossier.

Vous présentez le loup uniquement comme un problème, en oubliant de rappeler le rôle essentiel que joue cette espèce comme prédateur naturel dans les écosystèmes, en particulier dans les Préalpes et Alpes du sud, lieu de votre voyage organisé par la Confédération Paysanne.

Le loup, rappelons-le, se nourrit principalement d’ongulés sauvages.

Vous évoquez 4 900 animaux d’élevage tués possiblement par le loup en un an en France, mais ce nombre ne signifie pas grand-chose s’il n’est pas mis en perspective avec les 500 000 ovins tués dans le même temps par d’autres causes:

maladies, accidents, pertes dans les alpages…

Vous relayez sans aucun recul le discours absurde de la Confédération Paysanne évoquant une disparition future du pastoralisme à cause du loup.

Comment pouvez-vous laisser croire sans questionnement qu’un pays comme la France ne serait pas techniquement capable d’élever des moutons en plein air, de façon compatible avec la présence de prédateurs naturels ?

Vous ne donnez la parole qu’à des éleveurs et des bergers au discours stéréotypé, que vous a indiqués ce syndicat pour votre reportage.

Il serait intéressant pour vos lecteurs de montrer aussi les bergers qui travaillent sans problème particulier en présence de loup depuis des années.

Surtout, il serait intéressant d’aborder les questions de fond liées aux vrais problèmes de la filière ovine: problèmes économiques, structuraux, peut-être moins attrayants à vos yeux, mais beaucoup plus significatifs pour la compréhension du dossier " loup».

Enfin, il serait pertinent de proposer à vos lecteurs le point de vue d’associations de protection de la nature qui connaissent parfaitement le terrain et le dossier.

C’est pourquoi, en réponse à cet article, nous vous demandons de pouvoir intervenir dans vos colonnes à l’occasion d’un prochain sujet sur le loup, afin que nos concitoyens puissent bénéficier d’une vision plus large et mieux informée de ce dossier.

Les associations de CAP Loup se tiennent à votre disposition.

Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Les associations de CAP Loup

 

Visualisez l’article en ligne de Libération du 20 septembre 2014

Visualisez l’article en ligne de Politis du 18 septembre 2014

Souce: Férus.


Action LPO - par cpn le 27/09/2014 @ 14:39

Organisation de la Commission, lettres de mission des commissaires : un recul pour l'environnement

De sérieux doutes peuvent être émis sur les engagements environnementaux de la future

Commission européenne.

L'organisation et les orientations annoncées pourraient conduire à revenir sur des acquis environnementaux européens fondamentaux :

coquelicot_lpovienne_lpo_650.jpg

  • Le commissaire en charge de l'Environnement, des Affaires maritimes et de la Pêche, le maltais Karmenu Vella, a pour mission de procéder à une évaluation des directives Oiseaux et Habitats, piliers de la politique environnementale communautaire, en vue d'une inquiétante «modernisation». Ceci est d'autant plus troublant que ce mandat est donné au représentant d'un pays déjà condamné par la Cour Européenne de Justice pour non-respect de la Directive Oiseaux, et qui devra très probablement faire face à des nouvelles procédures d'infraction dans un avenir proche.
  • L'organisation des vice-présidences n'intègre pas la soutenabilité. La désignation d'un vice-président Energie uniquement, et non «Climat et Energie», subordonne les questions climatiques à celles de l'énergie. L'absence d'une vice-présidence dédiée au développement durable est révélatrice: ainsi le commissaire en charge de l'Environnement, des Affaires Maritimes et de la Pêche dépend du vice-président à l'Emploi, la Croissance, l'Investissement et la Compétitivité ainsi que de celui à l'Energie ! Le fait que l'environnement et le développement durable soient absents des vice-présidences est le signe d'une Commission qui travaillera sur la base d'un modèle économique dépassé, sans considération de la raréfaction des ressources naturelles et de la dépendance de notre économie aux services gratuits rendus par la nature.
  • Les commissaires en charge de l'Environnement et de la Santé voient leurs compétences restreintes, tandis que le commissaire en charge des Entreprises récupère plusieurs dossiers sensibles : relations avec l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA), cosmétiques, technologies de la santé, médicaments…

Source: LPO ( France).


Action contre les vente d'oiseaux de proie sur internet - par cpn le 24/09/2014 @ 10:20

Action contre la vente des oiseaux de proie sur internet

205895629-hibou-grand-duc-africain.jpg

Nous lançons une nouvelle action contre le site web " 2ememain".

En effet, ce site web place des petites annonces afin de vendre des oiseaux de proie.

Nous lançons une pétition afin que les responsables de ce site ne place plus de telles annonces.

Nous avons dénoncé un particulier (français) qui avait placé une annonce sur ce site web.

Nos amis de la LPO (France) ont transmit cette annonce à leur service juridique.

Voici le texte de notre pétition:

"Pétition adressée à : 

site web : 2ememain, Direction 

Messieurs,

 

Nous vous demandons de ne plus placer des petites annonces concernant les oiseaux de proie sur votre site web.

 

Cette pratique favorise les trafics d'oiseaux de proie. 

Nous vous remercions d'avance".

Notre pétition.


Lettre Ouverte - par cpn le 23/09/2014 @ 13:27

LETTRE OUVERTE:

CONNAISSANCE & PROTECTION DE LA NATURE DU BRABANT

17,rue du Charme - 1190  Bruxelles

Bruxelles, Mardi  23 septembre 2014

Le 7/9 /France  Inter

116, avenue du Président Kennedy

75220 Paris cedex 16.

Messieurs,

Qu'il nous soit permis de vous écrire concernant votre émission du lundi 15 septembre 2014 "Loup en liberté, éleveurs en Dangers?"

Nous avons été scandalisé par les propos de vos invités.

De plus vous donner la parole aux éleveurs et non aux amis des loups.

Nous vous demandons donc d'inviter les associations qui défendent les loups  afin que vos auditeurs puissent connaître 

la vérité sur la présence des loups en France.

Nous avons à plusieurs reprises porter plainte contre France concernant les massacres des loups auprès de la Commission Européenne.

Nous vous signalons que le loup est une espèce strictement protégé (Directive Habitats & Convention de Berne).

Nous espérons une réponse positive de votre part.

Veuillez agréer, Messieurs, nos salutations distinguées.

Denis Salmon

Président

Pour plus informations lire ce lien.


concours de dessin "oiseau, mon ami" - par cpn le 18/09/2014 @ 11:58

CONCOURS DE DESSIN:

Oiseau, mon ami

divers12.gif

Bonjour, 

Tu as de 8 à 16 ans et tu aimes la nature. 

Tu aimerais faire partager ta passion à tes amis. 

Rien de plus simple. 

Tu effectues un dessin concernant la Nature. 

Tu l'envoie par mail afin de faire connaître ton oeuvre. 

Son thème: Oiseau, mon ami. 

Nous placerons ton dessin sur notre Revue "INFOS - Nature Junior".

Conditions de participation

Le concours est ouvert aux membres du site web. 

Si vous n'avez pas ce statut, vous pouvez l'obtenir: 

il suffit de s'inscrire ici. 

Nombre de dessin par participant: 1 maximum. 

Dessin: feuille A4. 

Date limite d'envoie 31 Décembre 2014. 

Age des participants de 8 à 16 ans .

Chaque participant recevra une récompense pour son travail. 

Alors, vite à vos crayons! 

Date limite: 31 Décembre 2014.


Hermine - par cpn le 08/09/2014 @ 09:19

CONNAISSANCE & PROTECTION DE LA NATURE DU BRABANT

17 rue du Charme - 1190 Bruxelles

Bruxelles, Lundi 8 Septembre 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

L'association " Connaissance & Protection de la Nature du Brabant" lance une campagne pour la protection  de l'hermine - Région Wallonne.

L'hermine adulte mesure de 22 à 32 cm de long plus sa queue de 8 à 12 cm, pour un poids variant de 125 à 440 grammes; la femelle est en général plus petite et plus légère que le mâle.

Elle mange de 1000 à 3000 rongeurs par an.

Une pétition a été placer sur ce lien.

Une carte postale a été imprimée à ce sujet;

Hermine en pelage d'hiver.

hermine.jpg

Pour plus d'information:

secretariat@cpnbrabant.eu

Pour l'association

Denis Salmon


Stoppez le braconnage du Bruant ortolan - par cpn le 04/09/2014 @ 16:56

Stoppez le braconnage du Bruant ortolan

Interpellez Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur

bruantortolan_aurelien_audevard_650.jpg

Bruant ortolan (Emberiza hortulana) - Crédit photo : Aurelien Audevard

Le Bruant ortolan est un oiseau migrateur dont la chasse est interdite depuis des dizaines d'années.

Or 30 000 bruants ortolans sont tués chaque fin d'été en France dans le département des Landes (France).

Engraissés dans le noir ils seront tués par noyade dans l'Armagnac !

Les autorités pourtant chargées d'appliquer la loi ferment les yeux.

En un seul jour la LPO repère plus de pièges que la gendarmerie et l'ONCFS réunis au cours des longues semaines de braconnage.

Sous prétexte de tradition, il s'agit surtout d'un trafic juteux couvert par l'Etat (chaque oiseau se vend jusqu'à 150 € pièces sous le manteau par les délinquants).

Une honte pour la France et une perte irrémédiable pour une espèce en fort déclin.

Remplissez le formulaire de contact du Ministre de l'Intérieur en copiant le texte ci-dessous et en le collant dans la fenêtre de message. Faites nous part d'une éventuelle réponse à l'adresse suivante : lpo@lpo.fr

Objet : Demande d'arrêt du braconnage des ortolans et des pinsons dans les Landes

Monsieur le Ministre de l'Intérieur

Je souhaite par la présente attirer votre attention sur des pratiques qui, cet automne 2014, continuent de mettre en péril des espèces protégées dans le département des Landes, au mépris des engagements internationaux de la France. Il s'agit du braconnage des Bruants ortolans qui sévit du 20 août au 25 septembre, et de celui des pinsons qui se déroule du 20 octobre au 30 novembre chaque année. Sous prétexte d'une tolérance officieuse de l'Administration, l'Etat ne met pas concrètement en œuvre les mesures qui s'imposent pour empêcher, contrôler et sanctionner ces pratiques.

Ces espèces sont pourtant protégées au niveau national et européen. Certaines d'entre elles sont menacées comme en témoignent les rapports publiés en 2012 par le service du patrimoine naturel du Muséum national d'histoire naturelle de Paris. La forte baisse, peut-être d'un facteur cinq, du nombre annuel de captures de Bruants ortolans depuis le début des années 2000 où il avoisinait les 50.000, n'est par exemple que le sinistre reflet de la forte baisse des effectifs de l'espèce au niveau européen. De la même façon, la capture des pinsons effectue un grave prélèvement dans les populations en danger de Pinsons du Nord, mais aussi d'autres espèces protégées : dans les faits, les pinsons ne sont pas les seules cibles de ce braconnage (on voit des pièges tendus pour capturer des chardonnerets, des linottes, des verdiers, etc., autant d'espèces strictement protégées).

Chaque année, des faits flagrants de braconnage sont rapportés aux autorités (ONCFS, gendarmerie ou police selon les cas). Très peu de procès-verbaux sont pourtant dressés et, lorsqu'ils le sont, très peu de procédures aboutissent… En outre, les faits signalés ne sont jamais interrompus par les autorités. Les quelques procédures qui aboutissent (moins de 10 chaque année), initiées par l'ONCFS pour des installations dépassant le cadre de la tolérance orale, ne représentent qu'une très faible proportion des quelques centaines de sites de captures actifs suivis et dénoncés par les associations de protection de la nature, eux-mêmes ne représentant qu'une partie de la réalité. La bonne application de la Loi dans d'autres départements, y compris voisins, démontre par contraste l'anomalie de la situation landaise.

Alertée de cet état de fait en 2013, la Commission Européenne a mis la France en demeure de respecter dans les plus brefs délais ses obligations au regard de l'article 5 de la directive du 30 novembre 2009 sur la conservation des oiseaux. La France a répondu en assurant la Commission de sa bonne volonté. Force a été de constater que, contrairement aux engagements pris et répétés, la campagne 2013 s'est déroulée sans changement notable du nombre d'agents de l'ONCFS sur le terrain landais, ni de leurs compétences ou de leur engagement notamment au regard des installations de taille compatible avec la tolérance préfectorale, qui de surcroit avait été réitérée oralement.

Je vous demande instamment de tout mettre en œuvre pour que cette saison de braconnage des ortolans et pinsons soit la dernière. L'action concertée des moyens de l'Etat (au niveau national et préfectoral), des forces de police et de la Justice doit être déployée afin de mettre un terme à l'application d'un Droit Coutumier qui non seulement porte atteinte à la biodiversité, mais ternit l'image internationale de la France.

Dans l'espoir d'une véritable prise de conscience de la part de l'Etat Français, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre de l'Intérieur, l'expression de ma considération. »

Source: LPO.


Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
En5b
Recopier le code :
49 Abonnés