En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » France Nature Environnement
 
 

Blog - France Nature Environnement


Nombre de membres 101 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   

Le site Natura 2000 « Massif de la Serre » à nouveau menacé  -  par Staff
                 

 

Communiqué de presse- Jeudi 19 mai 2011

Le site Natura 2000 « Massif de la Serre » à nouveau menacé

Plus de 7000 personnes ont cosigné « L’appel de la forêt, agir pour la biodiversité » lancé le 18 juin 2010 par France Nature Environnement et ses associations locales fédérées, CPEPESC, Franche-Comté Nature Environnement, Jura Nature Environnement et Serre Vi-vante, pour défendre le massif forestier de la Serre dans le Jura contre un projet de carrière mené par Bouygues.

Si en août 2010, la mobilisation avait conduit au rejet de ce projet (pour la cinquième fois !), le carrier s’obstine. La société propose un nouveau projet d’exploitation de roches éruptives tou-jours situé au cœur du massif forestier de la Serre, classé en Natura 2000. L’enquête publique a d’ailleurs débuté le 19 avril et durera jusqu’au 20 mai 2011.

Une exploitation qui porte atteinte à la biodiversité du massif de la Serre

Le président de l’association Serre Vivante, Pascal Blain, précise : « Les impacts sur les habitats et les espèces protégés sont conséquents » comme en témoigne l’avis réservé formulé par l’autorité environnementale dans le cadre de la procédure ICPE (avis du 30 mars 2011). Ce projet porte effectivement atteinte à trois habitats d’intérêt communautaire ainsi qu’à 49 espèces animales, dont plusieurs d’intérêt communautaire. Leurs habitats sont pour la plupart également protégés. Ceci nécessitera de la part du pétitionnaire l’obtention d’une dérogation à la protection de ces espèces et habitats protégés. Cet te dérogation sera examinée le 19 mai 2011 par le Conseil National de Protection de la Nature.


« Aucune des conditions préalables à l’obtention d’une dérogation prévues par le code de l'envi-ronnement n’est satisfaite ajoute Pascal Blain et il existe des solutions d’approvisionnement du Jura en granulat ayant un impact moindre. » De plus, le Livre vert de la Commission européenne sur la protection des forêts indique que 66 % des habitats forestiers d’intérêt communautaire sont dans un état de conservation défavorable. On ne peut donc accepter de mettre en péril pour des intérêts économiques de court terme ce site Natura 2000 justement créé pour protéger ces habitats forestiers.

Une cyberaction pour contrer ce projet destructeur

Les associations régionales, CPEPESC, Franche-Comté Nature Environnement, Jura Nature Environnement et Serre Vivante se mobilisent pour contrer ce projet. Elles vont ainsi présenter leurs arguments dans le cadre de l’enquête publique. Une cyberaction est également lancée depuis la fin du mois d’avril et plus de 5 000 personnes l’ont déjà signée.

 

Les signataires demandent l’intervention de la ministre en charge de l’Écologie


Les associations ont également interpellé Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecolo-gie, du Développement durable, des Transports et du Logement, quant aux conséquences d’une autorisation d’ouverture de carrières pour les habitats et espèces animales présentes dans le site Natura 2000. Si le projet devait obtenir une autorisation d’exploiter, les associations resteront plus que vigilante quant au strict respect des conditions réglementaires en matière de dérogation à la protection de ces espèces et habitats.

Lien vers la cyberaction : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=297

Télécharger ce communiqué en format PDF.

Source: France Nature Environnement.

 

                 

 

Communiqué de presse- Jeudi 19 mai 2011

Le site Natura 2000 « Massif de la Serre » à nouveau menacé

Plus de 7000 personnes ont cosigné « L’appel de la forêt, agir pour la biodiversité » lancé le 18 juin 2010 par France Nature Environnement et ses associations locales fédérées, CPEPESC, Franche-Comté Nature Environnement, Jura Nature Environnement et Serre Vi-vante, pour défendre le massif forestier de la Serre dans le Jura contre un projet de carrière mené par Bouygues.

Si en août 2010, la mobilisation avait conduit au rejet de ce projet (pour la cinquième fois !), le carrier s’obstine. La société propose un nouveau projet d’exploitation de roches éruptives tou-jours situé au cœur du massif forestier de la Serre, classé en Natura 2000. L’enquête publique a d’ailleurs débuté le 19 avril et durera jusqu’au 20 mai 2011.

Une exploitation qui porte atteinte à la biodiversité du massif de la Serre

Le président de l’association Serre Vivante, Pascal Blain, précise : « Les impacts sur les habitats et les espèces protégés sont conséquents » comme en témoigne l’avis réservé formulé par l’autorité environnementale dans le cadre de la procédure ICPE (avis du 30 mars 2011). Ce projet porte effectivement atteinte à trois habitats d’intérêt communautaire ainsi qu’à 49 espèces animales, dont plusieurs d’intérêt communautaire. Leurs habitats sont pour la plupart également protégés. Ceci nécessitera de la part du pétitionnaire l’obtention d’une dérogation à la protection de ces espèces et habitats protégés. Cet te dérogation sera examinée le 19 mai 2011 par le Conseil National de Protection de la Nature.


« Aucune des conditions préalables à l’obtention d’une dérogation prévues par le code de l'envi-ronnement n’est satisfaite ajoute Pascal Blain et il existe des solutions d’approvisionnement du Jura en granulat ayant un impact moindre. » De plus, le Livre vert de la Commission européenne sur la protection des forêts indique que 66 % des habitats forestiers d’intérêt communautaire sont dans un état de conservation défavorable. On ne peut donc accepter de mettre en péril pour des intérêts économiques de court terme ce site Natura 2000 justement créé pour protéger ces habitats forestiers.

Une cyberaction pour contrer ce projet destructeur

Les associations régionales, CPEPESC, Franche-Comté Nature Environnement, Jura Nature Environnement et Serre Vivante se mobilisent pour contrer ce projet. Elles vont ainsi présenter leurs arguments dans le cadre de l’enquête publique. Une cyberaction est également lancée depuis la fin du mois d’avril et plus de 5 000 personnes l’ont déjà signée.

 

Les signataires demandent l’intervention de la ministre en charge de l’Écologie


Les associations ont également interpellé Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecolo-gie, du Développement durable, des Transports et du Logement, quant aux conséquences d’une autorisation d’ouverture de carrières pour les habitats et espèces animales présentes dans le site Natura 2000. Si le projet devait obtenir une autorisation d’exploiter, les associations resteront plus que vigilante quant au strict respect des conditions réglementaires en matière de dérogation à la protection de ces espèces et habitats.

Lien vers la cyberaction : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=297

Télécharger ce communiqué en format PDF.

Source: France Nature Environnement.

 

Fermer Fermer

Publié le 19/05/2011 @ 12:05   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut