Vous êtes ici :   Accueil » Blog » France Nature Environnement
 
 
Blog - France Nature Environnement

Nombre de membres 109 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Vogelbescherming

Déplier Fermer Vidéos

Déplier Fermer Sauvons les Tilleuls - Villers - sous - Chalamont - France

Déplier Fermer Sauvons la biodiversité au Maroc

Déplier Fermer Sauvons la Forêt

Déplier Fermer Sauvons la Biodiversité en Espagne

Déplier Fermer SPENDEUR SAUVAGE

Déplier Fermer Ramsar

Déplier Fermer Pro Natura ( Suisse )

Déplier Fermer Picardie-Nature

Déplier Fermer One-Voice

Déplier Fermer OISEAUX-NATURE

Déplier Fermer OISEAUX DES HAUTES - FAGNES

Déplier Fermer Nos Actions

Déplier Fermer Natura 2000

Déplier Fermer Natagora

Déplier Fermer LRBPO

Déplier Fermer France Rila (Bulgarie)

Déplier Fermer France Nature Environnement

Déplier Fermer FCPN

Déplier Fermer Emissions "Jardin Extraordinaire" RTBF

Déplier Fermer Education-Environnement

Déplier Fermer Ecologie - Radicale

Déplier Fermer Défense Environnement Bruxelles

Déplier Fermer Dessin pour la Faune Sauvage

Déplier Fermer Cité Forest Vert

Déplier Fermer Campagnes Pays de l'Ours

Déplier Fermer Campagnes Kalaweit

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace France

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace Belgique

Déplier Fermer Campagnes Férus

Déplier Fermer Campagne

Déplier Fermer CENTRE ATHENA

Déplier Fermer Bruxelles Environnement

Déplier Fermer Baleines

Déplier Fermer Aves France

Déplier Fermer Association Protection et Avenir d'Avijl

Déplier Fermer Actions pour les Oiseaux

Déplier Fermer Actions pour les Blaireaux - France

Déplier Fermer Actions - IFAW

Déplier Fermer Action Nature

Déplier Fermer ASPAS

Derniers billets
Derniers commentaires
France Nature Environnement

Victoire pour les associations de protection de la nature, Amende pour le Conseil général  -  par Staff

     

 

 

Communiqué de presse-mercredi 1er décembre

Victoire pour les associations de protection de la nature, Amende pour le Conseil général des Alpes-Maritimes 


France Nature Environnement (FNE), l’Union Régionale Vie et Nature (URVN) avec sa fédération des Alpes- Maritimes (UDVN06) et le Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence / Alpes-du-Sud (CEEP) se félicitent du jugement rendu le 23 novembre par le Tribunal de Nice à l’encontre du Conseil général des Alpes-Maritimes. Initiateur et maître d’ouvrage du chantier « Balcons du Mercantour », celui-ci a été condamné au paiement d’une amende de 15 000 euros pour « destruction d’espèces protégées et de leurs habitats ». Même si la sentence paraît légère au regard des dommages causés au patrimoine naturel en zone centrale du Parc National du Mercantour, également zone natura 2000, cette décision constitue un symbole et une victoire pour la Nature.

Un site fragile décimé au bulldozer

Le Conseil général avait depuis 2006 pour projet de créer un sentier de randonnée pédestre appelé « les balcons du Mercantour ». Malgré les alertes des différents acteurs sur la richesse écologique du site et les procédures de dérogations nécessaires à la réalisation de ce chantier, le Conseil général des Alpes-Maritimes avait envoyé, en septembre 2008, pelleteuses et bulldozers pour créer la 1ère tranche de ce sentier entre les lacs de Rabuons et Laragot. 
Constatant l’arrachage de plusieurs plantes protégées, des agents commissionnés de l’Office National des Forêts et du Parc National du Mercantour avaient dressé deux procès-verbaux contre X pour « destruction d’espèces protégées » en octobre 2008, contraignant le Conseil général à stopper ses travaux. FNE, l’URVN et le CEEP, associations agréées de protection de la nature, s’étaient alors constituées parties civiles.

Maintien d’une vigilance pour l’avenir

Une décision de justice ne peut malheureusement réparer la destruction irrémédiable d’un site naturel d’importance remarquable et on ne peut que profondément regretter cette nouvelle atteinte, surtout dans un haut lieu de sa conservation, à une nature qui se réduit comme peau de chagrin.
Les associations espèrent que le Conseil général des Alpes-Maritimes a saisi l’importance des enjeux écologiques présents sur son territoire et en particulier au sein du Parc National du Mercantour. Elles veilleront dans tous les cas au respect des lois de protection de la nature et demeureront vigilantes sur les projets impactant la biodiversité.
Les porteurs de projets publics ou privés, en s’appuyant sur des logiques de rentabilité financière à court terme, oublient, bien souvent, que les espaces naturels et les espèces qui les composent sont notre « assurance vie » pour les générations actuelles et futures.

Le Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence / Alpes-du-Sud (CEEP) est une association loi 1901 agréée au titre de la protection de la nature. Ses principales missions sont la protection, la gestion, la connaissance et la valorisation des espaces naturels remarquables de la région PACA.

L’Union Régionale Vie et Nature, fédération régionale de FNE, est une association 1901 agréée au titre de la protection de l’environnement. Ses principales missions sont l’animation de réseaux associatifs qu’elle fédère sur la région PACA, la participation au dialogue environnemental en vue de favoriser les politiques publiques de développement durable.

Télécharger ce communiqué en format PDF.

Source: France Nature Environnement.


     

 

 

Communiqué de presse-mercredi 1er décembre

Victoire pour les associations de protection de la nature, Amende pour le Conseil général des Alpes-Maritimes 


France Nature Environnement (FNE), l’Union Régionale Vie et Nature (URVN) avec sa fédération des Alpes- Maritimes (UDVN06) et le Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence / Alpes-du-Sud (CEEP) se félicitent du jugement rendu le 23 novembre par le Tribunal de Nice à l’encontre du Conseil général des Alpes-Maritimes. Initiateur et maître d’ouvrage du chantier « Balcons du Mercantour », celui-ci a été condamné au paiement d’une amende de 15 000 euros pour « destruction d’espèces protégées et de leurs habitats ». Même si la sentence paraît légère au regard des dommages causés au patrimoine naturel en zone centrale du Parc National du Mercantour, également zone natura 2000, cette décision constitue un symbole et une victoire pour la Nature.

Un site fragile décimé au bulldozer

Le Conseil général avait depuis 2006 pour projet de créer un sentier de randonnée pédestre appelé « les balcons du Mercantour ». Malgré les alertes des différents acteurs sur la richesse écologique du site et les procédures de dérogations nécessaires à la réalisation de ce chantier, le Conseil général des Alpes-Maritimes avait envoyé, en septembre 2008, pelleteuses et bulldozers pour créer la 1ère tranche de ce sentier entre les lacs de Rabuons et Laragot. 
Constatant l’arrachage de plusieurs plantes protégées, des agents commissionnés de l’Office National des Forêts et du Parc National du Mercantour avaient dressé deux procès-verbaux contre X pour « destruction d’espèces protégées » en octobre 2008, contraignant le Conseil général à stopper ses travaux. FNE, l’URVN et le CEEP, associations agréées de protection de la nature, s’étaient alors constituées parties civiles.

Maintien d’une vigilance pour l’avenir

Une décision de justice ne peut malheureusement réparer la destruction irrémédiable d’un site naturel d’importance remarquable et on ne peut que profondément regretter cette nouvelle atteinte, surtout dans un haut lieu de sa conservation, à une nature qui se réduit comme peau de chagrin.
Les associations espèrent que le Conseil général des Alpes-Maritimes a saisi l’importance des enjeux écologiques présents sur son territoire et en particulier au sein du Parc National du Mercantour. Elles veilleront dans tous les cas au respect des lois de protection de la nature et demeureront vigilantes sur les projets impactant la biodiversité.
Les porteurs de projets publics ou privés, en s’appuyant sur des logiques de rentabilité financière à court terme, oublient, bien souvent, que les espaces naturels et les espèces qui les composent sont notre « assurance vie » pour les générations actuelles et futures.

Le Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence / Alpes-du-Sud (CEEP) est une association loi 1901 agréée au titre de la protection de la nature. Ses principales missions sont la protection, la gestion, la connaissance et la valorisation des espaces naturels remarquables de la région PACA.

L’Union Régionale Vie et Nature, fédération régionale de FNE, est une association 1901 agréée au titre de la protection de l’environnement. Ses principales missions sont l’animation de réseaux associatifs qu’elle fédère sur la région PACA, la participation au dialogue environnemental en vue de favoriser les politiques publiques de développement durable.

Télécharger ce communiqué en format PDF.

Source: France Nature Environnement.


Fermer Fermer

Publié le 01/12/2010 @ 15:31   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Archives du blog
Le blog actif contient tous les billets postérieurs au 14/20/1003
Les billets antérieurs sont consultables dans les
Archives du blog
Archives
03-2017 Avril 2017
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
eB5Ra
Recopier le code :
49 Abonnés