En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » ASPAS
 
 

Blog - ASPAS


Nombre de membres 101 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


ASPAS

Le Préfet suspend son autorisation de tir de loup  -  par Staff

 Communiqué de presse
Le 18 novembre 2010
logo_aspas-5b332.gif 

Le Préfet suspend son autorisation de tir de loup
L'ASPAS suspend sa requête

L'ASPAS a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de GRENOBLE pour obtenir la suspension en urgence de l'arrêté du préfet de la Drôme du 22 octobre 2010 autorisant le tir d’un loup sur les Communes de BOULC, GLANDAGE et LUS LA CROIX HAUTE.

Le préfet affirme aujourd'hui que les opérations de prélèvement (tir de loup) sont suspendues puisque les précipitations neigeuses ont conduit les éleveurs à rentrer leurs troupeaux en bergerie et qu’il n’y a donc plus de risque de prédation.

Dans ces conditions, l'ASPAS retire son recours fondé sur l’urgence.

Elle maintient toutefois sa demande d’annulation de cet arrêté qui apparaît illégal car les troupeaux ne semblent pas avoir fait l'objet de mesures de protection suffisantes et pourtant indispensables, avant que ne puisse être autorisée la destruction d’un loup.

Le loup reste une espèce protégée par la législation française. Les dérogations de destruction ne peuvent être autorisées, que si tous les moyens de protection ont été mis en œuvre (enclos nocturne, chiens de protection, berger…) et si malgré cela, il demeure des dégâts sur les troupeaux.
 
L’ASPAS est consciente des difficultés actuellement rencontrées par les bergers et la filière ovine. Ce n’est toutefois pas la destruction d’un loup qui réglera ces difficultés mais l’application complète et rigoureuse des mesures de protection des troupeaux.


Contact presse:
Pierre Athanaze
 Président de l’ASPAS:
Tél. 06 08 18 54 55

 
 
 Communiqué de presse
Le 18 novembre 2010
logo_aspas-5b332.gif 

Le Préfet suspend son autorisation de tir de loup
L'ASPAS suspend sa requête

L'ASPAS a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de GRENOBLE pour obtenir la suspension en urgence de l'arrêté du préfet de la Drôme du 22 octobre 2010 autorisant le tir d’un loup sur les Communes de BOULC, GLANDAGE et LUS LA CROIX HAUTE.

Le préfet affirme aujourd'hui que les opérations de prélèvement (tir de loup) sont suspendues puisque les précipitations neigeuses ont conduit les éleveurs à rentrer leurs troupeaux en bergerie et qu’il n’y a donc plus de risque de prédation.

Dans ces conditions, l'ASPAS retire son recours fondé sur l’urgence.

Elle maintient toutefois sa demande d’annulation de cet arrêté qui apparaît illégal car les troupeaux ne semblent pas avoir fait l'objet de mesures de protection suffisantes et pourtant indispensables, avant que ne puisse être autorisée la destruction d’un loup.

Le loup reste une espèce protégée par la législation française. Les dérogations de destruction ne peuvent être autorisées, que si tous les moyens de protection ont été mis en œuvre (enclos nocturne, chiens de protection, berger…) et si malgré cela, il demeure des dégâts sur les troupeaux.
 
L’ASPAS est consciente des difficultés actuellement rencontrées par les bergers et la filière ovine. Ce n’est toutefois pas la destruction d’un loup qui réglera ces difficultés mais l’application complète et rigoureuse des mesures de protection des troupeaux.


Contact presse:
Pierre Athanaze
 Président de l’ASPAS:
Tél. 06 08 18 54 55

 
 

Fermer Fermer

Publié le 18/11/2010 @ 17:10   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut