En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Sauvons la biodiversité au Maroc
 
 

Blog - Sauvons la biodiversité au Maroc


Nombre de membres 102 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   

l’état environnemental du Sibe Ramsar de la Moulouya  -  par Mohamed

 

Communiqué de Presse à l’opinion publique concernant l’état environnemental
du Sibe Ramsar de la Moulouya 

 http://oujdanews.com/news/modules/myfiles/files/1_1276634797.jpg
 

Nous, membres fondateurs de l’écolo plateforme du Maroc du Nord,  signataires du présent communiqué, nous tenons à attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale, sur la situation dramatique qui prévaut dans le Site d’Intérêt Biologique et Ecologique de la Moulouya, site classé de haut intérêt pour la Biodiversité et pour les oiseaux migrateurs par la convention Ramsar.

-Ayant lancé plusieurs alertes par tout les moyens légaux et pacifiques pour solliciter le Gouvernement Marocain et ses différents départements ainsi que les responsables de la convention Ramsar et la convention de Berne pour déployer tous les moyens possibles et nécessaires pour sauvegarder cette zone humide qui est classée la plus importante en Afrique du Nord après celle du Nil.

- Au moment où les nations unies ont décrété l’année 2010 année de la Biodiversité.

- Au moment où le Maroc a été choisi par les instances internationales pour héberger la célébration de la journée mondiale de la terre et au moment ou le Gouvernement a été chargé par Sa Majesté le Roi Mohamed VI, d’élaborer une charte nationale pour l’Environnement, et au moment où la communauté internationale vient de célébrer la Journée Mondiale de l’Environnement et celle de la Journée Mondiale des Zones Humides.

- Et au moment où l’Administration des Eaux et Forêts prétend, sans aucun fondement, que la situation au niveau du Sibe de la Moulouya n’est pas préoccupante et ne fourni aucun effort pour le protéger. 

- Ayant constaté lors de notre prospection effectuée le samedi 12 juin 2010, que le Sibe de la Moulouya est dans un état extrêmement alarmant de dessèchement et de pollution.

Nous sollicitons le Gouvernement Marocain, à travers les différentes autorités et les différents départements qui interviennent au niveau du sibe, de remédier à la situation qui a été causée par les aménagements et les infrastructures qui ont été réalisés au niveau du Sibe de la Moulouya et qui ont ignoré le statut particulier de cette zone,

Nous demandons aux responsables de surseoir de façon urgente au détournement des eaux en provenance de Aïn Zebda et de Aïn Chebak qui alimentaient les marécages des Chrarba et le bras mort de la Moulouya où se réfugiaient les flamants roses et des dizaines d’espèces d’oiseaux.

Nous demandons aux responsables de surseoir dans l’immédiat au déversement des eaux usées brutes du projet touristique Méditérrania Saïdia dans cette zone humide conformément aux conventions internationales signées par le Gouvernement et stipulé par les lois en vigueur de notre pays.
 

 

 http://oujdanews.com/news/modules/myfiles/files/1_1276635070.jpg

 

Le Président de l’association Homme et Environnement Berkane, Coordinateur de l’ECOLOMAN

Signé : Bachiri Najib

 

Le Président de l’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental, Oujda

Signé :Benata Mohamed

 

 

Le Président de l’association Chems pour l’éducation, la citoyenneté et l’environnement Ahfir, 

Signé Ammrani Abderrahman

 

 

 

 

 

 

 


 

Communiqué de Presse à l’opinion publique concernant l’état environnemental
du Sibe Ramsar de la Moulouya 

 http://oujdanews.com/news/modules/myfiles/files/1_1276634797.jpg
 

Nous, membres fondateurs de l’écolo plateforme du Maroc du Nord,  signataires du présent communiqué, nous tenons à attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale, sur la situation dramatique qui prévaut dans le Site d’Intérêt Biologique et Ecologique de la Moulouya, site classé de haut intérêt pour la Biodiversité et pour les oiseaux migrateurs par la convention Ramsar.

-Ayant lancé plusieurs alertes par tout les moyens légaux et pacifiques pour solliciter le Gouvernement Marocain et ses différents départements ainsi que les responsables de la convention Ramsar et la convention de Berne pour déployer tous les moyens possibles et nécessaires pour sauvegarder cette zone humide qui est classée la plus importante en Afrique du Nord après celle du Nil.

- Au moment où les nations unies ont décrété l’année 2010 année de la Biodiversité.

- Au moment où le Maroc a été choisi par les instances internationales pour héberger la célébration de la journée mondiale de la terre et au moment ou le Gouvernement a été chargé par Sa Majesté le Roi Mohamed VI, d’élaborer une charte nationale pour l’Environnement, et au moment où la communauté internationale vient de célébrer la Journée Mondiale de l’Environnement et celle de la Journée Mondiale des Zones Humides.

- Et au moment où l’Administration des Eaux et Forêts prétend, sans aucun fondement, que la situation au niveau du Sibe de la Moulouya n’est pas préoccupante et ne fourni aucun effort pour le protéger. 

- Ayant constaté lors de notre prospection effectuée le samedi 12 juin 2010, que le Sibe de la Moulouya est dans un état extrêmement alarmant de dessèchement et de pollution.

Nous sollicitons le Gouvernement Marocain, à travers les différentes autorités et les différents départements qui interviennent au niveau du sibe, de remédier à la situation qui a été causée par les aménagements et les infrastructures qui ont été réalisés au niveau du Sibe de la Moulouya et qui ont ignoré le statut particulier de cette zone,

Nous demandons aux responsables de surseoir de façon urgente au détournement des eaux en provenance de Aïn Zebda et de Aïn Chebak qui alimentaient les marécages des Chrarba et le bras mort de la Moulouya où se réfugiaient les flamants roses et des dizaines d’espèces d’oiseaux.

Nous demandons aux responsables de surseoir dans l’immédiat au déversement des eaux usées brutes du projet touristique Méditérrania Saïdia dans cette zone humide conformément aux conventions internationales signées par le Gouvernement et stipulé par les lois en vigueur de notre pays.
 

 

 http://oujdanews.com/news/modules/myfiles/files/1_1276635070.jpg

 

Le Président de l’association Homme et Environnement Berkane, Coordinateur de l’ECOLOMAN

Signé : Bachiri Najib

 

Le Président de l’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental, Oujda

Signé :Benata Mohamed

 

 

Le Président de l’association Chems pour l’éducation, la citoyenneté et l’environnement Ahfir, 

Signé Ammrani Abderrahman

 

 

 

 

 

 

 

Fermer Fermer

Publié le 15/06/2010 @ 08:43   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut