En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » CENTRE ATHENA
 
 

Blog - CENTRE ATHENA


Nombre de membres 101 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


CENTRE ATHENA

CHATS FORESTIERS PIÉGÉS, FLINGUÉS ET MUTILÉS AU LOUVEROT (JURA)  -  par Staff

 

CHATS FORESTIERS PIÉGÉS, FLINGUÉS
ET MUTILÉS AU LOUVEROT (JURA)
 

 



Découvert le 2 avril par un de nos adhérents, le premier cadavre, queue coupée et tête constellée d’impacts a aussitôt été signalé à l’ONCFS et a fait l’objet d’une radio. Celle-ci a révélé la présence de 102 plombs dans sa tête, résultat d’un tir à bout portant qui a immédiatement fait soupçonner un piégeage. L’ONCFS a mené l’enquête avec doigté et a rapidement orienté ses soupçons vers le préposé au piégeage des ragondins aux alentours du lagunage de la commune du Louverot.
Alors qu’ils effectuaient une visite aux fins de recherche d’indices aux alentours des cages pièges, les agents de l’ONCFS ont découvert un second cadavre présentant les mêmes blessures et mutilations. Une perquisition au domicile du suspect a aussitôt été diligentée, et le présumé coupable a reconnu les faits, qu’il aurait déclaré avoir perpétré avec la bénédiction du maire de la commune, après qu’il l’ait avisé. 


Source: Centre Athéna
 

CHATS FORESTIERS PIÉGÉS, FLINGUÉS
ET MUTILÉS AU LOUVEROT (JURA)
 

 



Découvert le 2 avril par un de nos adhérents, le premier cadavre, queue coupée et tête constellée d’impacts a aussitôt été signalé à l’ONCFS et a fait l’objet d’une radio. Celle-ci a révélé la présence de 102 plombs dans sa tête, résultat d’un tir à bout portant qui a immédiatement fait soupçonner un piégeage. L’ONCFS a mené l’enquête avec doigté et a rapidement orienté ses soupçons vers le préposé au piégeage des ragondins aux alentours du lagunage de la commune du Louverot.
Alors qu’ils effectuaient une visite aux fins de recherche d’indices aux alentours des cages pièges, les agents de l’ONCFS ont découvert un second cadavre présentant les mêmes blessures et mutilations. Une perquisition au domicile du suspect a aussitôt été diligentée, et le présumé coupable a reconnu les faits, qu’il aurait déclaré avoir perpétré avec la bénédiction du maire de la commune, après qu’il l’ait avisé. 


Source: Centre Athéna

Fermer Fermer

Publié le 19/04/2010 @ 11:09   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut