Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Défense Environnement Bruxelles
 
 
Blog - Défense Environnement Bruxelles

Nombre de membres 109 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Vogelbescherming

Déplier Fermer Vidéos

Déplier Fermer Sauvons les Tilleuls - Villers - sous - Chalamont - France

Déplier Fermer Sauvons la biodiversité au Maroc

Déplier Fermer Sauvons la Forêt

Déplier Fermer Sauvons la Biodiversité en Espagne

Déplier Fermer SPENDEUR SAUVAGE

Déplier Fermer Ramsar

Déplier Fermer Pro Natura ( Suisse )

Déplier Fermer Picardie-Nature

Déplier Fermer One-Voice

Déplier Fermer OISEAUX-NATURE

Déplier Fermer OISEAUX DES HAUTES - FAGNES

Déplier Fermer Nos Actions

Déplier Fermer Natura 2000

Déplier Fermer Natagora

Déplier Fermer LRBPO

Déplier Fermer France Rila (Bulgarie)

Déplier Fermer France Nature Environnement

Déplier Fermer FCPN

Déplier Fermer Emissions "Jardin Extraordinaire" RTBF

Déplier Fermer Education-Environnement

Déplier Fermer Ecologie - Radicale

Déplier Fermer Défense Environnement Bruxelles

Déplier Fermer Dessin pour la Faune Sauvage

Déplier Fermer Cité Forest Vert

Déplier Fermer Campagnes Pays de l'Ours

Déplier Fermer Campagnes Kalaweit

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace France

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace Belgique

Déplier Fermer Campagnes Férus

Déplier Fermer Campagne

Déplier Fermer CENTRE ATHENA

Déplier Fermer Bruxelles Environnement

Déplier Fermer Baleines

Déplier Fermer Aves France

Déplier Fermer Association Protection et Avenir d'Avijl

Déplier Fermer Actions pour les Oiseaux

Déplier Fermer Actions pour les Blaireaux - France

Déplier Fermer Actions - IFAW

Déplier Fermer Action Nature

Déplier Fermer ASPAS

Derniers billets
Derniers commentaires
Défense Environnement Bruxelles

La Forêt de Soignes est menacée...  -  par Staff

 Aux Arbres Citoyens !
La Forêt de Soignes est menacée...

Cette forêt qui n'a pas pareil en Europe, et qui constitue un patrimoine belge exceptionnel, risque d'être transformée en une forêt diversifiée, banale comme on peut en voir dans beaucoup de régions en Europe.

La hêtraie cathédrale ainsi nommée car constituée de hêtres majestueux, grands, hauts dont les sommets se rejoignent  comme des ogives d'une cathédrale, pourrait bien disparaître à jamais, compte tenu de l'évolution 
qui se dessine dans la politique de gestion de la forêt menée par Bruxelles-Environnement (IBGE) qui tend à
abandonner la plantation du hêtre au profit d'autres essences tels que le chêne, le frêne, le bouleau , le merisier...

Ce qui aboutirait à une forêt ordinaire, dense, peu pénétrable, sans perspective proche ou lointaine.



  Photo de Monsieur André Staner


La raison de ce revirement de cette politique réside dans le réchauffement climatique.
Les "experts" diagnostiquent un dépérissement des hêtres qui se manifeste actuellement  par une réduction de leur feuillage à leur sommet. Ils estiment que les hêtres ne pourraient survivre aux périodes de sécheresse qui sont annoncées.
Tout d'abord, ce phénomène a toujours existé compte tenu du vieillissement des arbres...
Les jeunes hêtres de 30 à 100 ans ne présente aucun signe de ce genre.

Toutes les extrapolations faites sur le long terme de l'évolution du climat et de ses répercutions sur la sylviculture,
ne sont que des hypothèses.
En regard de celles-ci, il est possible d'en présenter une autre: le Gulf Stream, compte tenu de la fonte de la calotte glaciaire risque de ne plus suivre le même parcours ou même de disparaître. En effet, l'accroissement d'eau douce
qui en résultera dans l'Atlantique diminuera la salinité marine, ce qui entraînera à son tour ( compte tenu des différentes densités d'eau chaude ou froide) une rupture dans le flux du courant marin entre la région chaude des Caraïbes et les zones tempérées.
Cette situation aurait comme effet que le Nord de l'Europe ne subirait pas ou dans une moindre mesure, les conséquences du réchauffement climatique.
Dans ces conditions, laissons donc sa chance au hêtre et plaidons pour le maintien de celui-ci dans la Forêt de Soignes.

Le plan de gestion de la Forêt de Soignes approuvé par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale en avril 2003 prévoit le maintien de la hêtraie cathédrale sur 50% de sa surface.
les intentions de Bruxelles-Environnement (IBGE) sont de modifier profondément ce plan.
A l'inverse nous estimons qu'il convient de laisser encore une chance à la hêtraie cathédrale en faisant un pari sur l'avenir.
Il est donc impératif de conserver 50% de la surface de la forêt en hêtraie ( qui correspond au plan de gestion
qui a fait l'objet d'une consultation populaire en 2003 et qui a ramené cette surface de 80% à 50%) pour que nos descendants proches et lointains puissent encore jouir d'une belle hêtraie cathédrale que nous pouvons encore admirer aujourd'hui.
Enfin, il est bon de se rappeler que la Forêt de Soignes a été classée le 2 décembre 1959 et que l'Arrêté Royal de classement dispose qu'il est interdit..."de changer la nature des terrains boisés... de faire n'importe quelle chose qui puisse modifier l'aspect du site."

André Staner

 

 

Photo de Monsieur André Staner

 




Source: Défense Environnement Bruxelles.

 
 Aux Arbres Citoyens !
La Forêt de Soignes est menacée...

Cette forêt qui n'a pas pareil en Europe, et qui constitue un patrimoine belge exceptionnel, risque d'être transformée en une forêt diversifiée, banale comme on peut en voir dans beaucoup de régions en Europe.

La hêtraie cathédrale ainsi nommée car constituée de hêtres majestueux, grands, hauts dont les sommets se rejoignent  comme des ogives d'une cathédrale, pourrait bien disparaître à jamais, compte tenu de l'évolution 
qui se dessine dans la politique de gestion de la forêt menée par Bruxelles-Environnement (IBGE) qui tend à
abandonner la plantation du hêtre au profit d'autres essences tels que le chêne, le frêne, le bouleau , le merisier...

Ce qui aboutirait à une forêt ordinaire, dense, peu pénétrable, sans perspective proche ou lointaine.



  Photo de Monsieur André Staner


La raison de ce revirement de cette politique réside dans le réchauffement climatique.
Les "experts" diagnostiquent un dépérissement des hêtres qui se manifeste actuellement  par une réduction de leur feuillage à leur sommet. Ils estiment que les hêtres ne pourraient survivre aux périodes de sécheresse qui sont annoncées.
Tout d'abord, ce phénomène a toujours existé compte tenu du vieillissement des arbres...
Les jeunes hêtres de 30 à 100 ans ne présente aucun signe de ce genre.

Toutes les extrapolations faites sur le long terme de l'évolution du climat et de ses répercutions sur la sylviculture,
ne sont que des hypothèses.
En regard de celles-ci, il est possible d'en présenter une autre: le Gulf Stream, compte tenu de la fonte de la calotte glaciaire risque de ne plus suivre le même parcours ou même de disparaître. En effet, l'accroissement d'eau douce
qui en résultera dans l'Atlantique diminuera la salinité marine, ce qui entraînera à son tour ( compte tenu des différentes densités d'eau chaude ou froide) une rupture dans le flux du courant marin entre la région chaude des Caraïbes et les zones tempérées.
Cette situation aurait comme effet que le Nord de l'Europe ne subirait pas ou dans une moindre mesure, les conséquences du réchauffement climatique.
Dans ces conditions, laissons donc sa chance au hêtre et plaidons pour le maintien de celui-ci dans la Forêt de Soignes.

Le plan de gestion de la Forêt de Soignes approuvé par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale en avril 2003 prévoit le maintien de la hêtraie cathédrale sur 50% de sa surface.
les intentions de Bruxelles-Environnement (IBGE) sont de modifier profondément ce plan.
A l'inverse nous estimons qu'il convient de laisser encore une chance à la hêtraie cathédrale en faisant un pari sur l'avenir.
Il est donc impératif de conserver 50% de la surface de la forêt en hêtraie ( qui correspond au plan de gestion
qui a fait l'objet d'une consultation populaire en 2003 et qui a ramené cette surface de 80% à 50%) pour que nos descendants proches et lointains puissent encore jouir d'une belle hêtraie cathédrale que nous pouvons encore admirer aujourd'hui.
Enfin, il est bon de se rappeler que la Forêt de Soignes a été classée le 2 décembre 1959 et que l'Arrêté Royal de classement dispose qu'il est interdit..."de changer la nature des terrains boisés... de faire n'importe quelle chose qui puisse modifier l'aspect du site."

André Staner

 

 

Photo de Monsieur André Staner

 




Source: Défense Environnement Bruxelles.

 

Fermer Fermer

Publié le 15/12/2009 @ 12:25   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Archives du blog
Le blog actif contient tous les billets postérieurs au 14/20/1003
Les billets antérieurs sont consultables dans les
Archives du blog
Archives
09-2017 Octobre 2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9GzN35
Recopier le code :
52 Abonnés