En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Sauvons la biodiversité au Maroc
 
 

Blog - Sauvons la biodiversité au Maroc

La Moulouya menacée au Maroc  -  par Staff
 
Communiqué de presse des associations

de protection

de l'environnement au sujet des catastrophes écologiques

consécutives au Sibe de la Moulouya




A ce jour du 24 Janvier 2012 les associations soussignées, expriment leurs vives inquiétudes sur la situation dramatique et catastrophique dans laquelle se trouve la zone humide du bras mort de la Moulouya à la suite du détournement du cours d'eau en provenance de Aïn Zebda, malgré la décision de la commission préfectorale qui a visité les lieux le 30/10/2011.

Les différents services constituant la commission préfectorale notamment: La Wilaya de la Région orientale, la Province de Berkane, L'Agence du Bassin de l'Hydraulique de la Moulouya et les Eaux et Forêts et le Département de l'Environnement en plus des trois associations se sont mis d'accord d'entamer les travaux d'urgence pour le remise en eau le 31/12/2011. 

Au moment où nous enregistrons avec regret le manque de respect aux engagements pris par les administrations concernées, nous tenons à responsabiliser les parties qui entravent l'exécution des travaux sur les conséquences désastreuse et les impacts négatifs qui auront lieux à la suite de ce retard.

Nous tenons également à cette malheureuse occasion à condamner les travaux de construction en
dur et au bétonnage qui a lieu sur le SIBE de la Moulouya qui ne respectent pas la Convention Ramsar et la valeur patrimoniale du SIBE qui revêt un grand intérêt pour la Biodiversité et pour les oiseaux migrateurs.

Fait et clos à Ahfir le 24/01/2012

Asssociation CHEMS pour le développement et la citoyenneté – AHFIR –

Association Homme et Environnement – BERKANE –

Espace de Solidarité et de Coopération de l'Oriental – OUJDA -
 
Communiqué de presse des associations

de protection

de l'environnement au sujet des catastrophes écologiques

consécutives au Sibe de la Moulouya




A ce jour du 24 Janvier 2012 les associations soussignées, expriment leurs vives inquiétudes sur la situation dramatique et catastrophique dans laquelle se trouve la zone humide du bras mort de la Moulouya à la suite du détournement du cours d'eau en provenance de Aïn Zebda, malgré la décision de la commission préfectorale qui a visité les lieux le 30/10/2011.

Les différents services constituant la commission préfectorale notamment: La Wilaya de la Région orientale, la Province de Berkane, L'Agence du Bassin de l'Hydraulique de la Moulouya et les Eaux et Forêts et le Département de l'Environnement en plus des trois associations se sont mis d'accord d'entamer les travaux d'urgence pour le remise en eau le 31/12/2011. 

Au moment où nous enregistrons avec regret le manque de respect aux engagements pris par les administrations concernées, nous tenons à responsabiliser les parties qui entravent l'exécution des travaux sur les conséquences désastreuse et les impacts négatifs qui auront lieux à la suite de ce retard.

Nous tenons également à cette malheureuse occasion à condamner les travaux de construction en
dur et au bétonnage qui a lieu sur le SIBE de la Moulouya qui ne respectent pas la Convention Ramsar et la valeur patrimoniale du SIBE qui revêt un grand intérêt pour la Biodiversité et pour les oiseaux migrateurs.

Fait et clos à Ahfir le 24/01/2012

Asssociation CHEMS pour le développement et la citoyenneté – AHFIR –

Association Homme et Environnement – BERKANE –

Espace de Solidarité et de Coopération de l'Oriental – OUJDA -

Fermer Fermer

Publié le 24/01/2012 @ 20:56   | Tous les billets